Compliments d’Aubert de Villainelundi, 14 novembre 2022

(in English, see below)

Il convient de garder la tête froide, mais quand même…

Aubert de Villaine, gérant du domaine de la Romanée Conti m’avait adressé des lettres de compliments, lors de la parution de mon livre sur le vin, lors de mon 500ème bulletin et en d’autres occasions.

Ces lettres privées restent privées.

Mais là, cette vidéo très courte (1’22 ») peut être vue.

Je ne suis pas dupe, car ce compliment n’est pas justifié, même si Aubert de Villaine est tout sauf flatteur.

Mais ça fait plaisir quand même.

Il faut mettre le son très fort pour bien entendre.

https://youtu.be/TWDuxFvDH3g

Bon, il faut garder la tête froide, mais c’est quand même un cadeau inouï qui m’est fait.

dsc07446

Les propos en français (AdV = Aubert de Villaine, FA = François Audouze :

AdV : Les Godichots 29, oui, c’était mon grand-père, oui…. les vins comme ça, il n’y a pas besoin de….il y a des gens qui essaient de mettre des mots et de faire de la poésie dessus, mais la poésie sur le vin, c’est toujours très mauvais. Le vin, c’est la poésie par soi-même.

FA : vous avez remarqué que dans mes écrits, je deviens de plus en plu synthétique.

AdV : Vos écrits sont… personne n’écrit sur le vin mieux que vous.

FA : ah, c’est gentil

AdV : c’est vrai, c’est vrai, je veux dire, au niveau du style, du choix des mots, etc, personne ne le fait mieux que vous. Non, c’est vrai, tout le monde a à prendre des leçons là-dessus. Je me régale à lire vos commentaires.

FA : c’est gentil. De plus en plus je deviens synthétique. C’est l’émotion pure qui doit ressortir. Qu’est-ce qu’on s’en fiche qu’il y ait de la banane, de la cerise ou du kumquat. Aucun intérêt.

AdV et FA : ce qui compte, c’est l’émotion…

——————————————————————————–

The dialogue translated in English (AdV = Aubert de Villaine, FA = François Audouze)

AdV: Les Godichots 29, yes, it was my grandfather, yes… wines like that, there is no need for… there are people who try to put words and to write poetry about it, but poetry about wine is always very bad. Wine is poetry by itself.

FA: You have noticed that in my writings, I am becoming more and more synthetic.

AdV: Your writings are… no one writes about wine better than you.

FA: ah, that’s kind

AdV: It’s true, it’s true, I mean, in terms of style, choice of words, etc., nobody does it better than you. No, it’s true, everyone has to take lessons on this. I enjoy reading your comments.

FA: That’s kind. More and more I become synthetic. It’s the pure emotion that must come out. Who cares if there is banana, cherry or kumquat. No interest.

AdV and FA: what matters is the emotion…