Archives de catégorie : galerie de photos

Some pictures about Saran and the 100th dinner jeudi, 3 mai 2007

Some pictures about Saran and the 100th dinner

Photos 1 and 2

 

Photos 3 and 4 (I open a Mouton-Rothschild 1945 and a Romanée Conti 1982)

Photo 5 : the group visiting Moët & Chandon before the dinner, and on the right, Jean Berchon telling stories about his family, the Chandon.

Photos 6 and 7

Photos 8 and 9

Photo 10

Photos 11 and 12

Quelques photos de cave jeudi, 3 mai 2007

Photos 1 et 2 (ci-dessus)

Photos 3 et 4 (ci-dessus) – j’ouvre Mouton 1945 et Romanée Conti 1982

Photos 5 et 6 (ci-dessus) – au dessus du stockage, il y a des bouteilles vides que j’ai bues.

Photos 7 et 8 (ci-dessus)

Photos 9 et 10 (ci-dessus) – en haut de la photo 10, une impressionnante collection de vins de Chypre du début du 19ème siècle.

Photos 11 et 12 (ci-dessus) – exposition de bouteilles vides dans une partie de ma cave.

Photos 13 et 14 (ci-dessus) – une "chapelle" de vins d’Henri Jayer et une "chapelle" de Romanée Conti que j’ai bues.

Photos 15 et 16 (ci-dessus) – des bouchons que j’ai conservés – des caisses de Romanée Conti

Photo 17 (ci-dessus) – une rangée de magnums de champagne que j’ai bus.

défendu d’en laisser mercredi, 4 avril 2007

J’ai dans ma cave ce Chateau Bel Air :

 

Ce vin doit dater de 1847 / 1848.

Le vin, puisque la bouteille est pleine, est totalement dépigmenté. Toute la couleur est tombée au fond.

Je ne le boirai donc jamais.

J’ai trahi le commandement donné et gravé sur la bouteille : "défendu d’en laisser".

160 ans de retard, c’est impardonnable.

galerie 1780 lundi, 8 janvier 2007

Il s’agit de deux bouteilles de Lacrima Christi, vin de Naples. A gauche 1805 et à droite 1780. Il faut évidemment que je fasse confiance à l’expert qui a désigné ces deux bouteilles. le 1780 était beaucoup plus frais et vivant que le 1805, deux vins extraordinaires.

galerie 1781 dimanche, 7 janvier 2007

Contrairement à ce qui constitue la galerie de photos, cette bouteille ne fait pas partie des bouteilles de ma cave ou des bouteilles que j’ai bues. Elle est mise ici compte tenu de son intérêt.

 

C’est la plus ancienne bouteille de la cave Jean Bourdy. Jean-François Bourdy en a goûté une. Il dit que c’est la plus grandiose de toutes celles qu’il a bues. Je veux bien le croire.

galerie 1784 vendredi, 5 janvier 2007

Contrairement à ce qui constitue la galerie de photos, cette bouteille ne fait pas partie des bouteilles de ma cave ou des bouteilles que j’ai bues. Elle est mise ici compte tenu de son intérêt.

Fine 1874 de la cave Jean Bourdy 

Le texte de l’étiquette :

Fine 1784

ouverte Saint Vincent 1985 (on pourrait lire 1905 mais c’est 1985)

goûtée par 4 Bourdy

remplie, bouchon échangé

par Christian (nom illisible) 28/1/85

pour la troisième fois

On peut facilement imaginer le frisson de boire une fine faite du temps de Louis XVI.