Dîner de l’union des grands crus dimanche, 3 décembre 2000

Dîner de l’union des grands crus
Un dîner organisé à l’Automobile club de France avec le concours de l’Union des grands crus de Bordeaux. Pour environ 300 personnes, et pour un budget individuel moindre, il y a eu un Cheval Blanc 1989 superbe, riche élégant et racé, et un Yquem 1995, « chouchou » d’Alexandre de Lur Saluces, tant il promet d’être bon. La générosité de ces deux châteaux explique cette largesse sans contrepartie financière.

Découverte d’un Calvados inconnu vendredi, 1 décembre 2000

Une dégustation impromptue chez le commissaire priseur ARTUS, avec de vrais experts en vins. Une bouteille indatable, « improposable » a été ouverte. Un calvados, probablement de la fin du siècle dernier, a montré des arômes très différents des saveurs connues. Jeune et puissant, mais avec une palette aromatique large.

Déjeuner au Quincy, le restaurant de Bobosse lundi, 27 novembre 2000

Un autre repas professionnel au Quincy, chez « Bobosse », où j’apporte un château de Tastes, un Sainte Croix du Mont de 1929. Malgré une couleur légèrement brune, et un nez timide à l’ouverture, il apparaît égal à un grand Sauternes, aussi joyeux que les plus grands. J’en ai versé à plusieurs tables autour de moi. La conversation se liait tout d’un coup de table en table, avec le prétexte d’un vin succulent.

Dîner de la Revue du Vin de France mercredi, 15 novembre 2000

Dîner de la Revue du Vin de France
Que d’événements en cette fin d’année. Pour faire connaître wine-dinners.com, je participe à de nombreuses manifestations autour du vin. Ainsi, un dîner organisé par la revue du vin de France. Opération de prestige pour 250 personnes environ. Cuisine de Dutournier, qui est vraiment un grand chef, pour réussir des cuissons quasi parfaites pour tant de monde. Cela rappelle la croisière gastronomique du France (Norway rebaptisé pour la circonstance), où des chefs talentueux ont réalisé l’impossible : faire de la grande cuisine pour un grand nombre. A ce dîner, de nombreux amateurs de vin. Un Chevalier Montrachet de 1992 de chez Bouchard s’est révélé comme le plus charmant vin de cette belle soirée, parmi ceux préparés par Didier Bureau.
La soirée de la Revue du Vin de France avait des cotés bien sympathiques. On avait eu la chance de goûter la Grande Dame de Veuve Clicquot 1990 qui est un champagne superbe. Un des intérêts de cette soirée était la présence de Château Margaux 1986, et j’en avais fait l’argument pour inviter quelqu’un que je voulais honorer. Le vin n’est pas venu, ce qui peut arriver. Quelle tristesse.

quelques photos de promo jeudi, 19 octobre 2000

Dans le Spectacle du Monde n° 47 de février 1966 voici la photo de couverture :

un détail permettra de mieux reconnaître les camarades (merci de me donner les noms pour que je les ajoute)

la promo s’égaie et on reconnait de face Damlamian et à droite sans bicorne Bentz. ce pourrait être d’Allest flou au premier plan

on reconnaît le regretté Griffe, qui était de mon casert

ça c’est moi (ne dites pas que j’ai changé!) et en arrière plan Hamon

A gauche Jean Mitschi, à droite Gérard Trapp

je reconnais Magnischewer qui est de la 60. Qui connait son voisin à gauche ?

un camarade boit du lait chocolaté à côté de son frère sans doute

un cours de mili. Me dire les noms des amis et du militaire

un cours du professeur Jacqué

il y en a au moins un qui suit ! C’est Jean Mitschi.

au plaisir de vous revoir au 50ème rugissant !

(suites …. )

Depuis que nous échangeons des mails pour préparer la célébration des 50 ans de la promotion, le 16 juin 2011, des tas de photos ressurgissent. En voici une de mon casert de la 2ème année :

Trois amis nous ont déjà quittés : Thierry Aubin, Lionel Griffe et Dominique Vautherin. Je trinquerai pour eux le 16/06/11 avec les amis du casert 261.

dîner de réveillon le 31 décembre 1999 vendredi, 31 décembre 1999

Réveillon du 31 décembre 1999
Chez Silke et François Audouze

Petits fours salés :
Champagne Henri Abelé rosé 1948
Champagne Krug Clos du Mesnil 1979
Deux foies gras, l’un rôti, l’autre mi-cuit :
Mâcon-Villages 1978
Langoiran, premières côtes de Bordeaux # 1949
Omelette aux truffes :
Pétrus, Pomerol 1974
La Gaffelière Saint-Emilion 1928
Cantenac-Brown, Margaux 1890
Filet de bœuf en croûte farci au foie gras et purée truffée
Musigny Coron Père et fils 1899 (servi dix minutes avant minuit)
Fromages
Gevrey-Chambertin 1919
Tarte Tatin
Yquem 1893 millésime mythique
Lacrima Christi, vin de Naples # 1805
Lacrima Christi, vin de Naples # 1780
Vin de Chypre « Ferré » # 1845
Café
Cognac Hardy # 1880 et Chartreuse Verte VEP (vieillissement exceptionnellement prolongé)

Photo de ma Math Sup 1959-1960 dimanche, 17 octobre 1999

Un ami, Alain Bernard, m’a adressé la photo de classe de cette Math Sup à Louis-le-Grand de l’année 1959-1960.

Ce qui est assez invraisemblable, c’est que 28 élèves sont devenus polytechniciens (24 en 3/2 et 4 en 5/2) soit presque un dixième de l’effectif d’une promotion provenant de la même Math Sup.

Photo

Liste