Archives de catégorie : billets et commentaires

the pre-phylloxera wines mardi, 5 décembre 2006

Here is a comment made by Robert Parker on his forum : here

I have some difficulties to understand some reactions of Robert Parker in recent periods.

This man is the most respected wine critic in the World. His fame is based on his unparalleled talent to judge wines.

So, he should stay out of any quarrel. Why did he say that the DRC 2002 wines are at best mediocre (see my message dated October 31st 2006 on this blog) ?

If we remember that Robert Parker has organised a dinner named "dinner of the century",  a few years ago, with Joël Robuchon, where very old wines were drunk, why does he say that very old wines are either fakes or vinegar ?

He should never say so, and stay in a neutral position.

TOUCHER DE BOUCHE samedi, 2 décembre 2006

J’ai entendu cette expression de la bouche (justement) de Michel Bettane, et aussi d’un ami proche, ce cuisinier amateur de génie, Jean-Philippe Durand.

J’avoue que j’ai énormément de mal avec cette expression. Je pense immédiatement à "toucher de balle", pour indiquer qu’un joueur de tennis est capable de faire des balles amorties bien ajustées.

Pour le vin, je comprends : "présence en bouche", "placement en bouche", "passage en bouche". Mais "toucher de bouche", je ne peux pas ni conceptualiser, ni accepter le vocable.

Ce n’est pas un problème planétaire, mais dès que j’entends "toucher de bouche", j’ai une immédiate réaction de recul.

Conférence à l’institut supérieur du marketing et du goût jeudi, 30 novembre 2006

J’avais, avec Alain Senderens, fait partie d’un jury de thèse d’une élève de l’institut supérieur du marketing et du goût. On me demande si je veux parler de vins anciens à la nouvelle promotion de cette école. Je m’y rends, avec dans ma musette un Maury 1959 des vignerons de Maury. Il est assez facile de conquérir son auditoire avec un Maury ancien et quelques carrés de chocolat. Des jeunes gens studieux, attentifs, posant de bonnes questions m’ont permis d’évoquer avec joie le fond de ma passion.

un bien étrange message de Robert Parker mardi, 31 octobre 2006

Voici le message (cliquez sur le mot message avant cette parenthèse)

Si Robert Parker n’aime pas les vins du Domaine de la Romanée Conti en 2002, pourquoi pas, c’est son droit.

Mais de là à dire que l’amateur qui boit ces vins est un buveur d’étiquettes, il y a un pas que Robert Parker ne devrait pas franchir.

Il doit rester dans son rôle, suggérant au consommateur vers quels vins orienter ses achats.

Tout jugement sur le consommateur, avec un dédain évident, devrait être proscrit de sa communication.

Quand le gourou descend dans l’arène, ce n’est jamais très bon.

La Mairie de Paris va-t-elle vendre ses billets de 500 € ? mardi, 24 octobre 2006

La Mairie de Paris a décidé, quelques mois avant les élections présidentielles que boire du Pétrus ou de la Romanée Conti n’était pas très républicain.

Ce n’est pas l’image républicaine et socialiste qu’elle veut donner au monde.

En vendant les bouteilles achetées pendant l’ère Tibéri à des prix qui sont vingt fois les prix d’achat, le maire actuel a montré l’excellence de la gestion précédente, puisque aucun placement ne peut approcher de près ou de loin ces rendements.

Mais le plus triste pour moi, c’est que cet ostracisme à l’égard des plus symboliques de nos grands vins, produits en France par des mains françaises, est strictement le même que celui qui condamne les billets de 500 €.

En France, un billet de 500 € est un animal suspect, très sûrement associé au commerce de la drogue ou de la chair peu fraîche des trottoirs.

Pétrus et Romanée Conti sont comme les billets de 500 €. La morale actuelle bien pensante doit les exclure.

Est-ce vraiment une conquête citoyenne ? Du fauxcuïsme oui.

texte sur le site de France Inter vendredi, 8 septembre 2006

vendredi 8 septembre 2006

Une académie oenologique sur internet

Ca s’appelle l’Académie des vins anciens. C’est un blog tenu par Jean Audouze et c’est d’abord une mémoire, la mémoire d’un plaisir incomparable, celui que procure la dégustation de vins qui ont pris le temps de vieillir.

Quand vous arrivez sur le blog de François, vous tombez sur une photo : une pelouse parfaitement tondu, des tours en vielles pierres, un ciel bleu dur, une lumière extraordinaire, vous êtes à château Yquem.

Ambiance.

Sur son blog, François recense avec minutie les menus des repas qu’il a pris en compagnie des académiciens et bien sûr il commente les bouteilles de vins anciens qu’ils ont dégustées à cette occasion. Mais attention, les textes du blog de François c’est du grand art, c’est de l’érotisme œnologique tellement ça donne envie. C’est juste un extrait du dîner du jeudi 15 juin 2006. Attention…

"Le Château Bouscaut blanc 1953 à la couleur irréellement jeune accompagne le Chassagne Montrachet Georges Pollet 1964 d’un or majestueux autour de la truffe d’été. (…)Le Chassagne a tant de charme que chacun y succombe instantanément, alors que dans mon silence intérieur, je trouve au moins autant d’atouts à ce Bordeaux d’une précision rare. Sa trace citronnée excite agréablement la pomme de terre presque crue et croquante. Le Chassagne est à l’aise avec la truffe toute en suggestion fragile et virginale. Lourd, expressif, il chante comme Luis Mariano une ode à sa belle. Tout à cet instant est magique, le plat suggestif en nuances, le bordeaux subtil et d’une trame expressive, et le Chassagne conquérant".

Voilà, pour ceux qui aiment le vin et la langue française, ce blog fait l’amour au vin anciens depuis 6 ans. Et même si on n’a pas le portefeuille assez garni pour s’offrir des dîners à plusieurs centaine d’euro, je peux vous dire que la lecture vaut le détour tellement c’est bien écrit. Et puis il y a des photos, les étiquettes vieilles de 50 ans, rongées par la moiteur de caves presque impénétrable, la poussière tombée sur les bouteilles en fine résille, la robe, la cuisse, bref, ce blog est un régal. Et je m’arrête là, Patricia, je sens que je vous saoûle avec mes vins anciens.

————-

Ce texte est de David Abiker qui m’appelle Jean puis François.

Merci de sa gentillesse, car il mentionne aussi le livre "Carnets d’un Collectionneur de Vins Anciens" chez Michalon.

France Inter et blog jeudi, 31 août 2006

France Inter consacre aux blogs une émission le matin à 6 h 20. Donc, normalement, en rentrant du jogging, on peut l’écouter.

David Abiker m’a très gentiment interviewé, et ça passera à une date que je communiquerai par mail et sur ce blog.

A propos, la moyenne des visites depuis la création du blog est de 150 visites par jour, et la moyenne de pages consultées dépasse 4 par visite, ce qui fait que plus de 600 pages sont lues par jour. Merci à tous ceux qui s’intéressent à ce blog, mais surtout aux vins et repas magiques qui sont racontés.

le jeu des sept – z – erreurs mardi, 22 août 2006

Sur la photo, il y a une erreur grossière.

Est-ce :

– je lis le journal à l’envers ?

– le bob n’est pas à ma taille ?

– je lis un journal de ma tendance politique ?

– je suis assis face à la mer chez le voisin

Jouez en famille à ce jeu. Il n’y a pas de gagnant.

Réponse : je ne fais normalement pas partie des adorateurs de Libé… Peut-on s’en douter ?